13/08/2020

SBZ 628 et SBZ 151 Edition 90 en service chez JOSEF MEYER Stahl und Metall AG

De la chaîne de montage à l’utilisation des machines

 

L’achat d’une machine est souvent un investissement de grande importance pour les PME. Après tout, la compétitivité dépend de nouvelles solutions apportant une plus grande efficacité et contribuant à réduire les coûts de production. Outre la région d’application et les calculs de retour sur investissement, c’est souvent la confiance dans le fabricant qui est finalement décisive pour l’achat. C’est le cas de l’entreprise traditionnelle suisse JOSEF MEYER Stahl und Metall AG, qui utilise les centres d’usinage de barres elumatec SBZ 628 XXL et SBZ 151 Edition 90 pour l’usinage de profilés en aluminium.

 

Grâce à ce duo de production, JOSEF MEYER Stahl und Metall AG est en mesure d’atteindre une production de 20 à 30 millions de francs suisses par an dans le secteur de la construction de façades. Basée à Emmen près de Lucerne, l’entreprise emploie 120 personnes, dont environ la moitié travaille dans la construction de façades et l’autre moitié dans la construction métallique. Le portefeuille de l’entreprise s’étend de la production de portes et de fenêtres individuelles, en passant par les façades en éléments et à cavités fermées, jusqu’aux projets de grande envergure comme la construction du nouveau siège social de Zurich Assurance.

 

Le nouveau siège de Zurich Assurance – Une présence qui fait impression – également grâce à la façade prismatique d’Emmen.

Crédits iconographiques : JOSEF MEYER Stahl und Metall AG

 

                               

        

 

Façade prismatique – un aspect noble pour le siège de Zurich Assurance.

Crédits iconographiques : JOSEF MEYER Stahl und Metall AG

 

La producción es parte de un paquete de servicios relacionados con la construcción de fachadas y de elementos de acero. Abarca desde la planificación e instalación hasta el mantenimiento, y es fuente de pedidos para la empresa desde todo el territorio suizo. En la construcción en acero, productos como los pilares compuestos fabricados en Emmen también se destinan a los EE. UU., Noruega y Alemania.

 

Les origines de l’entreprise familiale remontent à 1888. À cette époque, Josef Meyer-Ambühl fonde son atelier de chaudronnerie à Lucerne. En 2010, la cinquième génération se trouve sur la ligne de départ : quatre employés reprennent alors l’entreprise dans le cadre d’un Management Buy-Out. L’un des copropriétaires est Lukas Baumann, le chef de la division Construction de façades. Selon lui, « le partenariat et la confiance sont la clé de notre succès ». Et cela s’appliquerait aussi bien aux employés qu’aux fournisseurs et aux clients. L’interlocuteur de Lukas Baumann à elumatec est Mark Hess. Celui-ci dirige l’équipe de cinq personnes d’elumatec Suisse : « Nous avons un partenariat exemplaire. » Lukas Baumann est entièrement d’accord : « Nous sommes heureux d’avoir choisi elumatec. » Pour lui, cela serait dû à une communication très efficace – et bien sûr aux performances des machines elumatec.

 

Objet de référence à Spreitenbach – façade en verre du bâtiment de la société Zweifel Pomy-Chips AG.

Crédits iconographiques : JOSEF MEYER Stahl und Metall AG

 

Tout a commencé par une consultation

Lorsque Lukas Baumann et Mark Hess se rencontrent pour la première fois en 2015, la constitution d’un parc de machines ne fait pas encore partie de leurs échanges. À l’époque, JOSEF MEYER Stahl und Metall AG se concentrait sur la conception d’équipements d’atelier et d’une chaîne de montage ayant la plus grande flexibilité possible. Une exigence essentielle compte tenu de la large gamme de produits proposés. Mark Hess rejoint alors la société en tant que consultant et, ensemble avec Lukas Baumann, se concentre sur une approche globale. « L’usinage de profilés n’est que la première étape. », explique M. Baumann, « Ensuite vient l’assemblage des éléments, et c’est là que nous générons 80 % de notre valeur ajoutée interne. »

 

Lukas Baumann et Mark Hess sont d’accord : La grande importance d’un usinage des profilés de qualité pour les étapes de travail ultérieures et le processus global n’est pas reconnue par toutes les entreprises. « Avec les machines d’elumatec, nous augmentons notre potentiel », explique Lukas Baumann. On peut le constater, par exemple, avec les poteaux et les traverses : Chaque trou fraisé par machine évite à un collaborateur de devoir le percer. Cela rend l’assemblage beaucoup plus rapide.

 

SBZ 628 et SBZ 151 Edition 90 : Flexibilité et programmation identique

Deux chaînes de montage ont été mises en service en 2016. Ce n’est que l’année suivante que Lukas Baumann commence à envisager l’achat de nouvelles machines : « La question était de savoir de quelle machine nous avions besoin en premier lieu – ou de savoir si une seule suffisait. » Lukas Baumann et Mark Hess se penchent alors sur cette question et bien d’autres jusqu’à ce que la décision soit prise : le modèle SBZ 628. En effet, des commandes en relation avec son domaine de performances étaient déjà en cours. Six mois plus tard, le centre d’usinage de barres SBZ 151 Edition 90 est ajouté. Aujourd’hui, Lukas Baumann nous confie : « C’était la bonne décision. »

 

Eloge de la performance et de la rapidité – Slavko Mijac (à gauche), directeur de production, et Lukas Baumann devant le SBZ 628.

Crédits iconographiques : elumatec AG, Mühlacker

 

Le chef de division loue la performance et la rapidité du SBZ 628 : « Il convient parfaitement aux profilés de dimensions stables tels que les portes et les fenêtres ainsi qu’aux productions de plus grandes séries. » Le SBZ 151 Edition 90 brille par son extrême flexibilité et ses délais de remplacement courts. En outre, selon M. Baumann, il convient très bien aux grands profilés. Les deux machines sont utilisées à pleine capacité. Le SBZ 151 fonctionne en fait en continu. Ensemble, le duo de production elumatec est encore plus fort. « Si le profilé est adapté au SBZ 628, tout va beaucoup plus vite, bien sûr. Si le profilé est plus grand, nous utilisons le SBZ 151 », explique Lukas Baumann.

 

Mark Hess ajoute que la programmation des machines est absolument identique : « Cela constitue un avantage concurrentiel important. » Lukas Baumann est d’accord avec lui : « Cela simplifie beaucoup l’utilisation. » L’analyse automatisée des processus avec eluCloud est également déjà en service. Lukas Baumann utilise le logiciel pour réaliser des ajustements et ainsi accélérer l’usinage. Il est également possible de vérifier quelle broche d’usinage est utilisée le plus fréquemment. En faisant tourner les fraises, les broches sont utilisées plus uniformément. Cela permet d’augmenter leur durée de vie et de réduire les coûts.

 

Un traitement des commandes jusqu’à 20 % plus rapide

Lukas Baumann a déterminé que la productivité pour les commandes de fenêtres a augmenté de 10 à 15 % rien que pour l’usinage des profilés : « Le SBZ 628 apporte une énorme contribution dans ce domaine. » Dans l’ensemble, le gain d’efficacité sur les chaînes de montage est difficile à mesurer, « mais si la taille des éléments est correcte et que la commande est adaptée à la chaîne, nous sommes jusqu’à 20 % plus rapides. »

 

SBZ 628 dans le hall de production –

« Une énorme contribution » à une plus grande efficacité.

Crédits iconographiques : elumatec AG, Mühlacker

Eloge de la performance et de la rapidité – Slavko Mijac (à gauche),

directeur de production, et Lukas Baumann devant le SBZ 628.

Crédits iconographiques : elumatec AG, Mühlacker

 

En outre, les arrêts de production sont extrêmement rares. En cas de questions ou de problèmes, ceux-ci sont généralement traités « extrêmement rapidement », dit Lukas Baumann, par téléphone, par télémaintenance ou par email. Par rapport à la concurrence, elumatec interviendrait également beaucoup plus rapidement sur le site d’Emmen, ajoute-t-il : « Les Suisses et les Souabes fonctionnent de façon similaire », explique M. Baumann. La première condition du succès, qui est à la fois la plus importante, est que les machines fonctionnent.

 

À moyen et long terme, la bonne coopération porte également ses fruits. Chez elumatec, les retours sur le fonctionnement des machines sont pris en considération de manière effective, par exemple par le biais de l’intégration de nouvelles fonctions. Ces dernières profitent à leur tour à d’autres clients d’elumatec.

 

En conclusion, nous pouvons dire qu’ une relation de confiance est bénéfique pour les deux parties – et qu’elle ouvre des perspectives d’avenir. En tout cas, le directeur de production de JOSEF MEYER Stahl und Metall AG s’est décidé, nous raconte Lukas Baumann : il ne pourrait en aucun cas se passer des machines elumatec : « Des copeaux qui ne volent pas, c’est la meilleure façon de rendre mon directeur de production nerveux. »

 

 

 « Nous sommes heureux d’avoir choisi elumatec. »

Lukas Baumann, chef de la division Construction de façades, JOSEF MEYER Stahl und Metall AG, Suisse

 

 


Plus de détails sur JOSEF MEYER Stahl und Metall AG:

https://www.josefmeyer.ch/


 

AUTRES ACTUALITÉS